Hawkesbury, le 8 février 2019 – Le Centre de services à l’emploi (CSEPR) a fièrement dévoilé aujourd’hui les détails entourant le lancement de sa deuxième édition de sa bourse Relève emploi. Ce projet instauré en 2018 représente un investissement par le CSEPR de 250 000 $ sur 5 ans dans la relève de Prescott-Russell, à raison de 10 bourses offertes annuellement. Pour cette deuxième édition, les partenariats sont renouvelés avec le Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien, le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario, le Upper Canada District School Board et le Catholic District School Board of Eastern Ontario, et cette année,  toutes les écoles secondaires du territoire de Prescott-Russell prennent part au projet. De plus, le Centre innove en sollicitant la participation des entreprises, gouvernements municipaux, associations et autres organisations à contribuer financièrement afin d’accroître le nombre de bourses offertes en 2019.

« Ce projet de bourse lancé l’an dernier a connu un très bon succès qui nous assure le retour de huit jeunes diplômés pour travailler dans notre région à la fin de leurs études, » de dire Sylvain Labrie, président du Conseil d’administration du Centre de services à l’emploi. « Cependant, en cours de processus, nous avons appris qu’il n’est pas rare que les jeunes changent leurs plans et se réorientent dans un autre domaine. Tout comme que la situation des entreprises évolue elle aussi, qu’il y a des imprévus et qu’il s’avère difficile de prévoir et de planifier les besoins en ressources humaines à long terme. Ceci jumelé à d’autres facteurs comme l’accélération des départs à la retraite, la révolution numérique et l’évolution des emplois hautement spécialisés et qualifiés contribuent à changer la donne, dans des laps de temps assez courts. Ces constats nous ont incités à modifier de façon importante le modèle de la bourse Relève emploi afin de mieux l’adapter à la réalité et aux besoins du jour, » de conclure M. Labrie.

« Pour cette deuxième année, il nous est apparu essentiel d’étendre les possibilités de recevoir une bourse à tous les programmes d’études postsecondaires qui pourraient être envisagées par un jeune et qui représentent une occupation recherchée dans notre région, » de dire Caroline Arcand, directrice générale du Centre de services à l’emploi. « Qu’il s’agisse d’une formation dans un métier, une profession ou un apprentissage, des occupations telles que préposés en services de soins personnels ou autres sont maintenant éligibles à recevoir une bourse. Les jeunes finissants du secondaire doivent faire leur mise en candidature à la bourse dans les délais prescrits et l’appuyer d’une confirmation d’acceptation à un programme d’études postsecondaires. Une fois toutes les mises en candidatures reçues, un comité de sélection effectuera le choix des lauréats selon des paramètres précis. Suite à l’attribution des bourses, et afin d’encourager les lauréats à revenir travailler dans Prescott-Russell durant leurs congés d’été, ils seront éligibles à recevoir une allocation de 500 $ par été provenant de la bourse qui leur a été offerte. Le montant résiduel de la bourse leur sera remis une fois qu’ils auront terminé avec succès leurs études postsecondaires et qu’ils seront à l’emploi dans Prescott-Russell, » d’ajouter Mme Arcand. « Ces changements ont nécessité le retrait du pairage étudiant employeur de la bourse. Toutefois, nous croyons que la nouvelle formule est encore plus alléchante, flexible et bénéfique pour nos jeunes, tout en permettant d’assurer une bonne relève aux entreprises de Prescott-Russell pour des métiers et professions en demande. Et là ne s’arrête pas notre innovation! Cette année, nous ajoutons aussi au projet la possibilité pour les entreprises, les gouvernements municipaux et les organisations locales de toutes sortes de contribuer eux aussi à la relève dans Prescott-Russell. Pour ce faire, nous avons développé un programme de parrainage qui invite les entreprises et organisations à ajouter une contribution financière à la bourse et à recevoir un retour publicitaire des plus intéressants. Ainsi, nous visons augmenter de façon substantielle le nombre de bourses offertes, tout en assurant un maximum de relève pour notre région. Nous espérons certainement que notre communauté d’affaires saura répondre de façon positive à notre invitation, » de conclure Mme Arcand.

Pour toutes les entreprises et organisations qui désirent obtenir des détails sur la bourse Relève emploi ou pour contribuer à son programme de parrainage, le CSEPR les invite à communiquer avec ses agentes de développement. Pour Prescott, on contactera Murielle Huneault Pilon, au 613.632.0179 ou 1.800.668.5950 et pour Russell, Émilie Avon, au 613.446.4189.

Sur la photo (de gauche à droite): M. Pierre Leroux, Maire de Russell, Mme Paula Assaly, Mairesse de Hawkesbury, M. Éric Poulin, Membre du Conseil d’administration du CSEPR, M. François St-Amour, Maire de La Nation, Mme Caroline Arcand, Directrice générale du CSEPR, M. Stéphane Sarrazin, Maire d’Alfred-Plantagenet, M. Marc Pharand, CPA, Deloitte, M. Vincent Conti, Lauréat 2018, Mlle Camille LeBlanc, Lauréate, 2018, M. Alain Huppé, Valoris, M. Sylvain Labrie, Président du Conseil d’administration du CSEPR, M. Norman Riopel, Maire de Champlain, M. Guy Desjardins, Maire de la Cité de Clarence-Rockland. Absent de la photo, M. Martin Roy, Adjoint parlementaire du député fédéral Francis Drouin.

À propos du CSEPR

Le Centre de services à l’emploi (CSEPR) est une société à but non lucratif qui compte 3 bureaux desservant la grande région de Prescott-Russell. Seul organisme offrant l’ensemble des services d’employabilité de la région, il est financé par le Ministère de la Formation et des Collèges et Universités pour le programme Emploi Ontario et par le Ministère des Services sociaux et communautaires pour le programme ontarien de soutien aux personnes handicapées, en plus d’obtenir du financement pour le programme Ontario au Travail. Le Centre vise l’accompagnement et le soutien de tous les types de clientèles en recherche d’emploi ou en réintégration au travail ainsi que l’appui à la dotation des entreprises régionaux dans leurs démarches respectives de recrutement. Il offre une gamme complète d’outils et de ressources à ses clientèles respectives, incluant plusieurs programmes de subventions, et de par sa vocation, contribue de façon importante au développement économique de la région.

 – 30 –