Le Centre de services à l’emploi de Prescott-Russell (CSEPR) continue d’appuyer le monde des affaires de la région qui subit les contrecoups de la pandémie. L’organisme a annoncé jeudi le lancement d’une série de formations gratuites pour aider les entreprises à naviguer dans l’univers du commerce électronique et à parfaire leur service client.

Deux formations virtuelles seront offertes aux gens d’affaires, menées de front par Martin Savard, profession de marketing à l’Université du Québec en Outaouais, formateur et consultant, qui propose également ses services en France depuis 15 ans. La première formation, d’une durée de 6h, permettra aux entrepreneurs et à leurs employés d’approfondir leurs connaissances et d’en apprendre davantage sur les rudiments du service client. «Souvent ce n’est pas le PDG qui sert le client quand il entre dans un magasin», précise la directrice générale de CSEPR, Caroline Arcand. «C’est une formation de haut niveau qui va vraiment permettre d’apporter des changements observables dans les entreprises.»

La seconde formation, d’une durée de 12 heures et s’étalant sur deux jours, visera à aider les commerçants à tirer leur épingle du jeu dans l’univers numérique et à rendre leur entreprise fonctionnelle via le commerce en ligne. «Les nouvelles habitudes d’achat en ligne mettent en péril nos entreprises et commerces qui ne sont pas dotés de plateformes transactionnelles en ligne», explique Mme Arcand. 

Ces deux formations seront offertes sans frais, grâce à l’octroi de subvention du ministère des Affaires francophones de l’Ontario. 

« Les nouvelles habitudes d’achat en ligne mettent en péril nos entreprises et commerces qui ne sont pas dotés de plateformes transactionnelles en ligne. » - Caroline Arcand, directrice générale du CSEPR

Les cours viendront également compléter le nouveau programme de subvention des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) lancé en septembre dernier, dans le cadre de leur plan de relance économique pour se relever de la COVID-19. Les propriétaires d’entreprises dans les CUPR qui misent sur l’intégration d’une plateforme en ligne permettant le commerce électronique peuvent bénéficier d’une aide financière s’élevant jusqu’à 1000 $. «Déjà là, ça donne de l’espoir. On pense qu’on est en train de s’aligner comme il faut pour vraiment soutenir la communauté d’affaires et le secteur.»

Des incitatifs financiers seront aussi mis en place pour encourager les entrepreneurs à participer aux formations, comme des allégements de coûts d’adhésion aux chambres de commerce de la région. 

Le CSEPR rappelle que les inscriptions sont requises et les places sont limitées. Les formations, éparpillées sur plusieurs dates, auront lieu dès janvier 2021.