Written press

Back to media room

The following articles were published in the written press; this section includes both French and English coverage presented in the language it was published.

The Employment Services Centre (CSEPR) today unveiled some of the measures put in place to meet the serious need for labour in this community. Following various observations made by the centre in recent years, last January saw the launch of the Job Succession Scholarship program aimed at High School students. Now, the centre is adding a new immigration and newcomers component to its services with the hiring of a coordinator dedicated to this specific service. Subsequent measures could be taken as needs and opportunities arise.

"For the last few years, there were several clues that led us to foresee the labour scarcity situation in our area. With the exodus of youth from our region, and an aging population, we needed to take measures to try to counter this situation," said André Roy, Executive Director for the Employment Services Centre.

Par : Stéphane Bourgeois

Le 24 août dernier, le Centre de services à l'emploi de Prescott-Russell (CSEPR) a dévoilé la série des ateliers formatifs gratuits offerts aux chercheurs d'emplois et à ceux qui recherchent de nouveaux défis professionnels.

Cet automne, cinq ateliers en tous genres visent à répondre aux besoins de la clientèle du CSEPR.

"Métiers et apprentissage, alternance travail-études, comment y accéder" se tiendra le 25 septembre. Daniel Jeaurond, conseiller en emploi et formation au ministère de la Formation et des Collèges et Universités, dirigera les séances bilingues. D'abord à Hawkesbury, à 10 h, et ensuite à Rockland à 4 h.

"Postuler à l'emploi et réussir son entrevue - face-à-face avec l'employeur" sera offert dans les bureaux de Rockland, à 10 h en français, le 16 octobre prochain. L'atelier sera dirigé par Roxanne Rollin, propriétaire de Quad Expert et Stéphanie Simard, Directrice de TVC 22. 

By : Cédrick Bertrand

Hawkesbury - Winners of the Employment Services Centre's (CSEPR) Job Succession Scholarship were announced on May 23, 2018.

The employers who agreed to participate in the program were also unveiled, with eight winners walking away with the scholarship as well as a future postion with the employer they chose. 

The Job Succession Scholarship aims at counteracting youth exodus from Prescott ans Russell to major urban centres while ensuring a succession for high-demand positions in trades and professions in this region. 

The Employment Services Centre (CSEPR) revealed today its new series of fall workshops for the population of Prescott-Russell and surrounding areas. This series includes eight workshops on various topics that will be given in French, in English or even bilingually, from September to November. All themes aim at better informing and preparing participants in regards to different aspects of employment, from the job interview, to apprenticeship, to personal development.

"This new series of workshops, like previous ones, aims at helping both job seekers and workers continue to move forward in their career path," said André Roy, Executive Director for the CSEPR.

"Our team continually strives to find current and interesting subjects, but also some that are diversified in order to meet with a wider range of client needs. Also, we believe we have managed to once again orchestrate a great series of activities to offer our community. We certainly hope that people will respond positively to this initiative, since the workshops' aim is to better equip them in their current and future jobs," conlcuded Roy.

Trouver du travail tout en étant sur les bancs de l'école est l'expérience que le Centre de services à l'emploi (CSEPR) fait vivre aux élèves de Prescott-Russell avec son programme de bourse Relève emploi pour lequel huit lauréats viennent d'être choisis.

À travers le projet, le centre s'est engangé il y a cinq mois, à investir, à l'intention des élèves de 12e année de Prescott-Russell, un montant de 250 000 $ sur cinq ans. L'objectif est d'assurer la relève en matière d'emploi.

Une conférence de presse était donc donnée le 23 mai, au siège de l'organisation à Hawkesbury, par Sylvain Labrie, président du conseil d'administraiton du CSEPR et Carole Muise, agente de communication, pour dévoiler les employeurs qui ont participé au programme ainsi que les élèves qui allaient en bénéficier.

Les employeurs qui ont participé au projet sont Valoris pour enfants et adultes de Prescott-Russell (trois postes), la Cité de Clarence-Rockland (un poste), Deloitte (un poste), l'Hôpital Général de Hawkesbury et district (trois postes), la Compagnie d'édition André Paquette (un poste) et Potvin Construction (un poste).

Par : Frédéric Hountondji

"Le Centre de services à l'emploi (CSEPR) offre un excellent service, il prend en considération nos besoins pour nous aider à trouver les emplois que nous cherchons." C'est ce qu'a déclaré Lise Cléroux, qui a recouru au centre pour se préparer au marché du travail et trouver un emploi à la mesure de ses attentes. Elle garde du CSEPR, créé en 1983, et d'une de ses conseillères, Josée Potvin, de très beaux souvernis. "Le centre est vraiment à l'écoute des chercheurs d'emploi. Ils sont très amicaux. Moi j'ai eu comme conseillère Josée Potvin. Elle est formidable, super gentille, très humaine et a le sourire jusqu'aux oreilles," s'est émerveillée Mme Cléroux.

Le CSEPR est décrit comme étant le seul organisme offrant l'ensemble des services d'employabilité dans la grande région de Prescott-Russell. C'est un organisme à but non lucratif financé par le ministère de l'Enseignement et de la formation professionnelle et le ministère des Services sociaux et communautaires. Ses programmes et services sont destinés aux personnes de 15 à 65 ans. 

Le centre a deux genres de clientèle, les chercheurs d'emploi et les employeurs. Au CSEPR, les chercheurs d'emploi de l'Ontario sont encadrés notamment par les conseillers à l'emploi, qui les aident dans leur recherche d'un boulot. Ceux en provenance des autres provinces, plus particulièrement du Québec, ne sont pas pour autant délaissés. Ils peuvent utiliser le centre de ressources où sont affichés les postes et où se trouvent aussi les journaux, les ordinateurs et autres outils indispensables à leur recherche. Une agente est sur place pour répondre à leurs besoins.

Les lauréats du programme de bourse Relève emploi du Centre de services à l'emploi (CSEPR) ont beaucoup apprécié l'initiative.

Vanessa Maisonneuve de l'École secondaire catholique l'Escale de Rockland dit que c'est une grande fiereté pour elle d'avoir pu obtenir un bourse. "C'est une belle opportunité," a-t-elle laissé entendre au journal.

Camille LeBlanc, de la même école, partage cet avis tout en ajoutant : "Cela me permet d'aller plus loin dans mes études car je sais que j'ai déjà un emploi.

Madeleine Leduc de Vankleek Hill Collegiate Institute trouve le projet fort intéressant. "C'est une très bonne possibilité, surtout que j'ai un job garanti et j'aurai aussi beaucoup d'expérience."

Par ailleurs, la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois a lancé un appel aux initiateurs. "Félicitations et merci pour ce beau programme afin d'encourager les employeurs de chez nous dans la formation des gens qui vont rester chez nous à Hawkesbury, s'est réjouie Mme Charlebois. On a beaucoup d'autres places, surtout à l'hôpital avec l'agrandissement, la Résidence Prescott-Russell qui va demeurer à Hawkesbury, les industries et commerces qui vont venir s'établir chez nous. Continuez comme ça !"

Par : Stéphane Bourgeois

Le 23 mai dernier, huit jeunes de Hawkebury et des environs ont signé une entente de principe avec leur futur employeur, aussi de la région. Ils recevaient, dans le cadre du programme Relève emploi offert par le Centre de services à l'emploi de Prescott-Russell (CSEPR), un emploi local garanti dès leur sortie des bancs d'écoles postsecondaires.

Les candidats ont suivi un processus d'embauche en bonne et due forme. Le Centre de services à l'emploi leur remettait 500 $ au moment de la signature du contrat (le 23 mai), et 4500 $ quand le boursier aura complété ses études postsecondaires, "après une probation de 3 mois", la période de probation est usuelle. Toutes conditions fixées ont été détaillées dans les contrats d'embauches.

Chez Valoris pour enfants et adultes de Prescott-Russell, Fannie Pilon et Camille LeBlanc sont admises en tant qu'intervenantes, Cassandra Saumure Flaro en tant qu'agente d'intégration. Fannie Pilon nous indique avoir choisi de participer au programme et de travailler chez Valoris. "Je me disais : "Peut-être que j'aimerais travailler pour Valoris. C'est près de ma communauté," j'ai envoyé (la documentation requise) chez l'employeur." C'est important pour elle de promouvoir et faire croître sa région. "J'ai aimé leur ouverture d'esprit, ce n'était pas pris pour acquis. On sent qu'on peut faire un changement," note-t-elle en exprimant que les employeurs se déplaçaient à l'école lors des rencontres. "Ça faisait "sérieux". J'ai vraiment été bien accueillie." Elle ira compléter des études en psychologie avant de revenir travailler en région.

Prescott and Russell employers can now take advantage of the new Employing Young Talent Incentive program available through the Employment Services Centre (CSEPR) in Hawkesbury. Established by the Ministry of Advanced Education and Skills Development under the Employment Ontario program, these incentives aim at helping businesses which have fewer than 100 employees hire young people aged from 15 to 29 years old.

"With this new incentives program, we can financially help small and medium-sized businesses in the region with the hiring of young people who are in the early stages of their career. Employers can receive up to $2000 for the hiring and retaining of young candidates. Considering actual employment standards, there is no doubt that any measure put in place allowing for the reduction of the tax burden on businesses is interesting," stated André Roy, Executive Director for the Employment Services Centre.

"This new program complements the range of wage subsidies and incentives already available to support employers with their hiring of personnel. Through these different programs, we can offer financial support to businesses that are hiring candidates from 15 to 65 years old," adds Roy.