Logo LoginConnexion

Retour au menu des chroniques

info-emploi
 

La première entrevue, comment s'y préparer

Par : Guyane Joly, Conseillère à l'emploi, CSEPR

Tout notre travail de préparation et de recherche a enfin porté ses fruits : on vous convoque à l'entrevue. L'adrénaline monte, et les milliers de questions aussi. Restez calme ! Il faut maintenant bien se préparer pour cette rencontre.

L'employeur qui vous convoque souhaite en connaître davantage sur vos compétences et expériences, mais veut aussi savoir si vous vous harmoniserez bien dans l'entreprise. Ainsi, vous serez évalué sur plusieurs aspects comme l'apparence physique, votre personnalité, ou même vos connaissances de l'entreprise et votre motivation pour obtenir le poste. Une préparation adéquate vous permettra de bien répondre à ses attentes.

Mais, par où débuter? La première étape consiste à analyser l'offre d'emploi à laquelle vous avez répondu. Elle contient des pistes importantes sur ce que l'employeur recherche, et elle vous permettra d'envisager le type de questions posées. Une bonne connaissance de son CV est primordiale afin de bien performer.

L'employeur vous posera beaucoup de questions, mais il faut aussi vous préparer à lui en poser quelques-unes. Ceci aidera à démontrer votre intérêt pour le poste et pour l'entreprise. Des recherches dans l'internet peuvent vous donner un précieux coup de main et – si vous avez cette chance – une discussion avec des gens qui travaillent pour l'entreprise. Pratiquez vos questions et réponses avec quelqu'un, ceci vous aidera à avoir une plus grande confiance en vous durant l'entrevue.

C'est maintenant le moment d'aller à l'entrevue. En plus de connaître l'endroit où elle aura lieu, il faut savoir s'y rendre. Si nous devons aller dans une ville ou un secteur inconnu, il s'avère important de regarder – voir imprimer - une carte afin de bien connaître le chemin. L'internet fait des miracles à cet égard. Le retard est inadmissible en entrevue.

Apportez tous les documents qui peuvent appuyer votre candidature : portfolio, lettres de recommandations, références, etc. Idéalement, et si demandé, on devrait pouvoir fournir à l'employeur au moins 3 références professionnelles. Celles-ci peuvent être un ancien patron ou un ancien professeur, mais on tentera d'éviter les références personnelles.

En entrevue, en plus d'avoir une apparence soignée, il faut porter une attention à son langage non verbal. Exprimez-vous calmement, et démontrez de la confiance en vous tout en restant respectueux et courtois envers l'interviewer. Lorsque vous répondez aux questions, donnez des exemples pour appuyer ce que vous avancez. Si une question vous embête, répondez-y le plus honnêtement possible tout en gardant en tête que vous ne voulez pas semer de doutes chez l'employeur. Habituellement, on terminera l'entrevue en vous demandant si vous avez des questions. C'est le moment de poser les questions préparées, dans la mesure où c'est pertinent.

Une fois les lieux de l'entrevue quittés, faites une analyse de celle-ci. Notez vos impressions, votre satisfaction quant à vos réponses, et tout autre détail important. Ces informations pourront vous servir pour une 2e rencontre, ou pour améliorer votre prochaine entrevue.

Afin de vous démarquer des autres candidats, vous pouvez envoyer une lettre ou un courriel à l'employeur afin de le remercier du temps qu'il vous a accordé. N'oubliez pas de souligner à nouveau votre intérêt pour le poste, et au besoin, d'ajouter des informations complémentaires à l'entrevue. Seul un faible pourcentage de candidats envoie une lettre de remerciement, et pourtant, c'est une façon de marquer de précieux points avec l'employeur.

N'oubliez pas qu'au-delà de vos réponses, l'entrevue est tout d'abord un contact humain et que lorsqu'il est établi, la moitié du travail est fait ! Soyez vous-même, mais à votre meilleur et bonne chance !

Prochaine rubrique : Recherche de travail dynamique, 1ère partie

address frContak